• La Fabrique de poupées

    Dans une atmosphère évoquant les romans de Dickens, une jeune femme rêve de quitter les menus travaux d’une fabrique de poupées pour devenir peintre. Mais, pour prendre son envol, les dangers sont nombreux et l’exaltation amoureuse n’est pas le moindre.

  • La Maison allemande

    Annette Hess, scénariste récompensée de séries télévisées, signe ici son premier roman. Elle aborde la question d’un passé allemand refoulé, tissé autour du travail de l’auteur sur les archives des procès d’Auschwitz.

  • La Menteuse et la ville

    Ne vous fiez pas à la douceur de la couverture rose sorbet de ce livre. Sous cette apparente douceur se cachent des passions humaines complexes et inavouables. Envie, orgueil, colère et mensonges sont au menu, gourmand de surcroît, car tout démarre chez un marchand de glaces.

  • Le Dernier Grenadier du monde

    Après vingt et une années de captivité dans le désert, Mouzaffar, ancien combattant kurde, entreprend un grand voyage dans son pays – qu’il ne reconnaît plus – avec une idée fixe en tête : retrouver son fils. C’est le début d’une quête fantasmagorique à travers des histoires, des secrets et des personnages merveilleux qui l’aideront dans son entreprise.

  • Le Grand Royaume des ombres

    C’est sur le front russe de la Seconde Guerre mondiale que Veit Kolbe a été gravement blessé. C’est désormais près du lac autrichien de Mondsee qu’il est en convalescence, en permission. Dans un décor alpin qui apaise aussi bien les tourments de son esprit que les meurtrissures de son corps, il relate dans un journal ce que lui inspire le monde qui l’entoure et sa rencontre avec sa voisine Margot et son bébé.

  • Le Mars Club

    Romy Hall, ancienne strip-teaseuse, mère d’un petit garçon, est incarcérée dans une prison pour femmes, en Californie. Pour avoir tué l’homme qui la harcelait, elle a été condamnée deux fois à perpétuité. La seule chose qui la fait tenir est la pensée que dehors, son enfant est aux bons soins de sa mère.

  • Le Meurtre du commandeur

    Tout commence lorsque le narrateur de cette histoire apprend que sa femme a décidé de le quitter après six années de vie commune. Après quelques semaines passées à sillonner le Japon, le hasard fait qu’un ancien camarade d’université lui propose un hébergement.

  • Le Ministère du bonheur suprême

    Ce roman est à l’image de l’Inde, fourmillant, labyrinthique, complexe. Il nous entraîne d’abord sur les traces d’Aftab, devenue Anjum, une « hijra » (hermaphrodite) à la fois mal aimée dans son pays et crainte, ce qui lui permet de vivre dans une certaine sécurité mais en marge de la société.

  • Le Moine de Moka

    Pendant que ses amis poursuivent leurs études, Mokhtar, un jeune Américain yéménite fauché, est portier dans un immeuble luxueux. Chaque jour, il pointe à son travail, sans projet précis en tête, jusqu’au jour où une curieuse statue lui fait découvrir l’histoire fascinante du café et ses origines arabiques.

  • Le Pouvoir

    Partout dans le monde, les femmes sentent monter en elles un étrange pouvoir. Elles sont de plus en plus nombreuses à être capables d’infliger une terrible douleur, voire la mort, grâce à un organe apparu sur leur clavicule et qui canalise le courant électrique circulant dans leur corps.