• Le cartographe des Indes boréales

    Un bon roman instruit, fait voyager et réfléchir. Vaste projet aux multiples ramifications que ce Cartographe des Indes boréales exécute à la lettre et dans le détail. Donc voyager, s’instruire par le prisme d’Isko, jeune Basque cartographe du XVIIe siècle, devenu espion du roi de France en Suède.

  • Le Cerbère blanc

    Réjouissons-nous : le talentueux et facétieux Pierre Raufast n’a pas fini de surprendre ses lecteurs. Auteur de nombreux romans décalés et roboratifs, comme La Fractale des raviolis et La Variante chilienne (Alma et Folio), il compose ici une histoire aussi fantaisiste qu’émouvante, aussi trépidante qu’inattendue.

  • Le Cercle des hommes

    Gabriel survole seul l’Amazonie quand son avion s’écrase. Retrouvé inanimé par la tribu des Yacou qui ne connaît que la forêt, il va être remis sur pied par le chaman. De nombreuses questions taraudent la tribu : cet être poilu et blanc est-il un homme ou un animal ? Est-il une menace ? Confronté au mode de vie des chasseurs-cueilleurs, Gabriel s’adapte alors qu’il n’a qu’une obsession : retourner dans son monde.

  • Le Dernier Juif d'Europe

    Joann Sfar est un multi-instrumentiste. Cela fait des années qu’il nous fait voyager dans ses univers à travers des bandes dessinées, des romans, des clips, des films… Toujours surprenant et facétieux, son esprit critique nous offre aujourd’hui Le Dernier Juif d’Europe, son dernier roman.

  • Le Foulard rouge

    Contis, les Landes, 1996. Giovanni vit simplement, loin de l’activité contemporaine. L’ancien brigadiste italien se fait discret et garde ses secrets. Mais voilà, le facteur lui livre une lettre qui fait ressurgir son passé. L’amour de sa vie, celle qui avait mystérieusement disparu, l’invite à se venger du responsable de leur malheur.

  • Le Pays des autres

    Premier volet d’une trilogie, le nouveau roman de Leïla Slimani mêle l’histoire contemporaine du Maroc à celle de sa famille, à travers le personnage intense de Mathilde, une jeune Alsacienne débarquée dans « le pays des autres ». Une épopée familiale sensorielle et éclatante sur fond de décolonisation.

  • Le Sans Maître

    Au début du XVIIIe siècle, Côme de Plancoët vit tranquillement sur son domaine, entre livres et chevaux, correspondant avec de nombreux intellectuels et savants. Aimé de ses gens, il est néanmoins la bête noire de l’évêque Léandre de Mériadec.

  • Le Temps d'une allumette

    Le premier roman d’Agathe Chenevez, jeune auteure de 21 ans, est une réussite. C’est l’histoire de Gabriel, un petit bonhomme de 10 ans, attachant et adorable, un petit Parisien dans le Paris des artistes et de la musique. Notre-Dame brûle. Gabriel sait qu’il est atteint d’un cancer.

  • Le Tiers Temps

    Prix Goncourt du premier roman 2020, Le Tiers Temps est une mise en scène audacieuse, savoureuse et intelligente de la fin de vie de Samuel Beckett dans une maison de retraite parisienne dont le nom donne son titre au roman. Le projet de Maylis Besserie « a consisté à faire de Beckett, à partir de faits réels et imaginaires, un personnage face à sa fin, semblable à ceux qui peuplent son œuvre » et c’est une réussite.

  • Le Train d'Erlingen

    Ute Von Ebert est une vieille dame, héritière d’un immense empire. Elle vit à Erlingen, bourg allemand propret et prospère. Cette femme de caractère écrit régulièrement à sa fille Hannah, partie s’installer à Londres, des lettres dans lesquelles elle raconte les terribles événements qui secouent sa ville natale, sur le point d’être évacuée, la population attendant un train qui n’arrive pas.