• L’Unique Objet de mon désir

    Un décor de Noël, un couple qui bat de l’aile, des personnages qui aspirent à vivre une autre réalité… Frédéric Teillard dépeint ici avec une grande justesse de ton et de style la confusion des sentiments.


  • La Confusion des peines

    « Ce livre, tu l’écriras quand je serai mort. Voilà ce que tu m’as dit. » La Confusion des peines est un roman sur la résilience, mais pas seulement. C’est surtout un texte pour comprendre. Le père de Laurence Tardieu est l’un des directeurs de l’ex-Compagnie Générale des Eaux.

  • La Faute de Goût

    On dit que le temps des vacances d’été fait pousser les enfants plus vite. Mais n’est-ce valable que pour les enfants ? Que se joue-t-il ce week-end du 15 août pendant ces instants de détente ?

  • La Légende des fils

    Arizona, 1962. Dans l’Amérique bouillonnante de Kennedy, Scott vit son adolescence entre une mère aimante et protectrice, et un père haineux, rentré de la guerre de Corée dévasté. Comment grandir dans un pays qui souffle le chaud et le froid ?

  • La Maison Matchaiev

    Pour son premier roman, Stanislas Wails s’intéresse à la notion d’héritage. Prenant pour motif la maison de famille, le jeune écrivain nous convie à explorer les brumes de l’âme russe.


  • La Petite

    « J’ai douze ans, et ce soir, je serai morte. […] Je n’ai rien dit à personne. Je ne suis ni abattue ni surexcitée. Je me sens sereine, comme on l’est quand on fait ce qu’on a vraiment envie de faire. Et moi, j’ai envie de disparaître.

  • La Vieille Dame du riad

    Avec La Vieille Dame du riad, Fouad Laroui livre une fable tragi-comique sur les relations historiques, affectives et culturelles de la France et du Maroc. Ou comment une vieille femme fantomatique et énigmatique fait basculer les certitudes et les a priori d’un jeune couple à la recherche du riad de leurs rêves !

  • Le Dos crawlé

    Éric Fottorino écrit un roman d’initiation sur le passage de l’enfance à cet état intermédiaire qu’est l’adolescence. Où l’on voit que l’apprentissage de la vie a un goût d’eau salée.

  • Le Pacte des vierges

    Un fait divers peu banal ébranle la ville américaine de Gloucester, où dix-sept lycéennes tombent enceintes à la fin de l’année scolaire. Elles auraient eu pour projet d’accoucher au même moment pour élever leur bébé dans une communauté utopique.

  • Le Palais de mémoire

    Avec Le Palais de mémoire, Élise Fontenaille compose un récit spirituel et sensuel, et prouve une fois de plus qu’elle a l’art d’explorer des thèmes novateurs et des univers pour le moins intriguant.