• Le Théâtre en carton

    Tout le monde le sait, les enfants débordent d’imagination. Dans son nouvel album aux illustrations riches et lumineuses, Aurélia Grandin montre comment les enfants montent un spectacle de fin d’année. Toute la classe s’active à la préparation de la fête.

  • Le Tout Petit Roi

    Un petit album qui nous vient du Japon, une fable sur le bonheur d’une grande simplicité, mais aussi et surtout d’une grande sagesse. Ce livre raconte l’histoire d’un petit roi, un roi vraiment tout petit qui vivait seul dans son grand, trop grand château sur lequel veillaient de grands gardes, où vivait un grand cheval qu’il était incapable de monter, où il y avait une grande baignoire et un lit tellement immense qu’il n’arrivait même pas à y trouver le sommeil.

  • Un goûter en forêt

    Un goûter en forêt peut prendre une tournure particulière lorsque le paysage est recouvert de neige. Kikko va s’en apercevoir en essayant de rattraper son papa qui a oublié le gâteau destiné à sa grand-mère. Armée de sa jupe et de son bonnet rouge pour protéger sa tête blonde, ce n’est pas un loup qu’elle croise alors qu’elle vient d’écrabouiller son gâteau en tombant dans la neige… mais un ours.

  • Une nuit loin d’ici

    Qui n’a jamais rêvé de jouer les explorateurs et d’observer les animaux dans leur milieu naturel ? Eh bien ces rêves sont sur le point d’être comblés avec ce bestiaire qui nous emmène de la savane à la taïga russe en passant par l’océan.

  • J’ai un ours

    Un enfant qui a un ours, ça n’existe pas… Et pourtant, le petit bonhomme de notre histoire a pour meilleur ami l’ours du zoo, à qui il rend régulièrement visite. Avec lui, il échange des regards bien plus communicatifs que des discours, des regards qui lui font découvrir la vie rêvée des ours à l’air libre, sur leur terre immense et parfumée.

  • La Marmite pleine d’or

    Ce conte issu du folklore russe raconte l’histoire de deux frères. Tandis que le premier, Boris, est rusé, Iakov est quant à lui benêt. Un jour, l’aîné trouve une marmite pleine d’or. Persuadé que son frère va éventer son secret et peu disposé à se laisser déposséder de son bien, Boris cherche le moyen de sauver son trésor de l’avidité du seigneur : il utilise à son avantage la naïveté de son frère.

  • Le Voyage de Zadim

    Charlotte Gastaut, née en 1974, illustre des histoires pour tous les âges qui nous transportent dans un monde féerique. « Le conte est la base de mon éducation », explique-elle. « Quand j’étais petite, mon père nous lisait Les Mille et une nuits tous les soirs. Ma grand-mère suédoise nous abreuvait d’histoires de là-bas. » Les contes et les histoires correspondent parfaitement à son univers, comme le prouve les deux livres qu’elle publie aujourd’hui.

  • Les Boutiques d’Angélique

    Jouer à la marchande est l’un des jeux préférés des enfants. Après avoir lu Les Boutiques d’Angélique ou Rue de l’Articho, il se pourrait bien qu’ils décident de joindre aux traditionnels fruits et légumes un cacatoès, un sac de « croquettes pour chienchiens » ou un certain « best-seller ».

  • Maurice et moi

    Il était une fois un petit garçon qui s’appelait Diego. Comme tous les enfants, Diego a un jouet préféré, un petit cheval en bois, Maurice. Il l’emmène partout, joue avec à longueur de temps. Mais un jour, Diego et sa famille quittent la ville pour aller habiter la campagne, un endroit où les plantes en pot sont géantes.

  • Princesses de Brocéliande

    « De toutes les légendes bretonnes, celles des châteaux et des princesses sont connues pour être les plus belles et les plus mystérieuses. Pour qui en douterait… » voici un recueil qui achèvera de les convaincre. Alors que les petites filles sont souvent fascinées par les princesses, il n’est pas facile de trouver des livres qui restituent la magie des contes sans verser dans la niaiserie.