Paz

Caryl Férey signe avec Paz un retour au noir et à la violence, et nous plonge dans l’Histoire contemporaine de la Colombie. Politique, FARC, militaires, guérilla : rien n’est laissé de côté pour raconter une famille blessée et amère, bien ancrée dans l’Histoire de son pays.

Par CORALIE SÉCHER, Librairie Coiffard, Nantes

Lautaro Bagader est chef de la police de Bogotá. Après une nuit passée avec une jolie femme, qui ne connaît rien de ses activités diurnes, il est réveillé en sursaut par sa brigade : une femme a été retrouvée morte. Il enfile ses affaires, met la jeune femme dehors sans ménagement et se retrouve sur le lieu où on a retrouvé le corps. Malgré son passif dans les forces spéciales, Lautaro ne peut rester insensible devant la scène qui l’attend, une femme dont les membres ont été découpés et plantés dans son buste, dans la position dite du « vase à fleurs », typique de la période de la Violencia. Le flic est déstabilisé. Au moment où le président, un ami de son père, œuvre pour la paix, souhaitant rendre aux pays ses couleurs et adoucir son Histoire terrible, l’horreur reprend. Depuis quelques semaines, Lautaro enquête sur la découverte de membres découpés dispersés à travers le pays. Aucun des meurtres n’est revendiqué et rien dans cette mise en scène ne semble correspondre à une Colombie en pleine reconstruction. En parallèle, Diana Duzan fait son entrée. Journaliste passionnée par son travail, elle a pris la suite d’une femme kidnappée, violée, torturée pour ses investigations. Diana a été jetée de l’appartement d’un homme un beau matin. Depuis, elle a compris qu’il n’était pas celui qu’il prétendait être et cherche à comprendre qui est Lautaro Bagader, fils de Saul, homme très influent auprès du président. Elle commence alors à enquêter sur cette famille et à nourrir des soupçons. Au fil de ses recherches, Diana Duzan va rapidement se rendre compte que l’histoire entière de cette famille se mêle habilement à l’Histoire du pays : guérilla, disparitions, corruption, mensonges, trahisons. Tous les ingrédients sont là pour un final explosif ! Avec Paz, Caryl Férey renoue avec son amour pour les populations mises à l’écart. Après Mapuche et Condor (Gallimard), il continue son incursion en Amérique du Sud, au plus près des hommes, au plus près des malheurs. Malgré la violence, les silences et la corruption, Paz est un roman d’une extraordinaire humanité. Les personnages sont vrais, francs, violents, détestables mais terriblement humains. Pour cette histoire ancrée sur les terres colombiennes, l’auteur emprunte à l’actualité les sujets qui ébranlent les convictions : FARC, disparitions, maltraitance, prostitution. Tout au long du roman, l’auteur soigne une montée en puissance qui déstabilise le lecteur jusqu’à le laisser suffoquer d’horreur.

Lu et conseillé par :

  • Librairie Lire en Majuscule à Sarlat-la-Canéda Jean-Luc AUBARBIER
  • Librairie Hirigoyen à Bayonne Marie HIRIGOYEN
  • Librairie Aux lettres de mon moulin à Nîmes Lydie BAILLIE
  • Librairie Mots en marge à La Garenne-Colombes Nathalie IRIS
  • Librairie Le Pain de 4 livres à Yerres Céline ARRAULT-NOËL
  • Librairie Au temps des livres à Sully-sur-Loire Aurélie BOUHOURS
  • Librairie Page et Plume à Limoges Sébastien LAVY
  • Librairie L'impromptu à Paris Jérémy DERNY
  • Librairie Lectures vagabondes à Liffré Claude CHARPENTIER
  • Librairie Masséna à Nice Romain CHIFLET
  • Librairie Arcadie à Luçon Anne-Claire DEMY
  • Librairie Hirigoyen à Bayonne Valérie BRILAND
  • Librairie L'Embellie à La Bernerie en Retz Julie RAULET
  • Librairie Coiffard à Nantes Coralie SÉCHER
  • Librairie Sauramps Comédie à Montpellier Benjamin FRICARD