La Chorale des dames de Chilbury

Par STANISLAS RIGOT, Librairie Lamartine, Paris

1940. La chorale de Chilbury, dans le Kent, cesse ses activités, faute d’hommes partis au front. Les femmes décident de ne pas se laisser faire ! L’arrivée de Primrose, professeur de chant un rien fantasque, va réveiller tout ce beau monde. L’histoire est racontée via plusieurs de ses protagonistes (soyons clairs, ce roman est bien un roman choral !) et c’est notamment à travers les yeux de deux enfants (dont une réfugiée), d’une adolescente à la beauté ravageuse, d’une sage-femme empêtrée dans bien des magouilles, d’une veuve un rien renfermée que nous allons plonger dans la vie de ce village et ses secrets car, parallèlement aux séances de chant, se passent bien des choses à Chilbury. Beaucoup moins léger qu’il n’y paraît de prime abord, ce roman conjugue avec bonheur émotion, suspens, tendresse, amour, rire, et l’art consommé de Jennifer Ryan pour le rebondissement et les coups du sort finissent de rendre la lecture addictive.

Lu et conseillé par :

  • Bibliothèque/Médiathèque Médiathèque à Draveil Mylène COLAS
  • Libraire à . Rachel BESNARD-JAVAUDIN
  • Librairie Le Porte-plume à Saint-Malo Patricia MÉRIAIS-MARTIN
  • Librairie Privat à Toulouse Carine BASTIÉ
  • Librairie Gibert Jeune à Paris Béatrice LEROUX
  • Librairie de Paris à Saint-Étienne Isabelle AUROUSSEAU-COURIOL
  • Librairie La Compagnie des livres à Vernon Adèle BLACHON
  • Librairie Maupetit à Marseille Annabelle PRAT
  • Librairie Baba-Yaga à Sanary-sur-Mer Véronique ANDRÉ