Les Petites Robes noires

Un bijou vintage écrit dans les années 1990 ! Derrière le froufrou des étoffes et les babillages feutrés, les vendeuses en petite robe noire du Goode’s, à Sydney, prennent leur vie en main. Les temps changent !

Par BÉATRICE PUTÉGNAT, Libraire , .

Je n’avais jamais entendu parler de Madeleine St John. Elle est décédée en 2006. Je ne la rencontrerai jamais. Elle ne viendra jamais en France présenter son livre. Et pourtant, j’ai fait une vraie rencontre en lisant « ses » Petites Robes noires. Voire plusieurs rencontres ! Son roman retrace le quotidien de vendeuses du très chic et incontournable Goode’s, à Sydney, quelques jours avant Noël dans les années 1950. Intérimaire, la jeune et fragile Lisa trace son destin à la force de son intelligence et de sa vivacité, malgré les réticences paternelles à son entrée à l’université. Elle est prise sous son aile par Magda qui règne sur la caverne des modèles haute couture. Un peu hautaine, Magda tisse pourtant au fil de l’histoire des liens de camaraderie avec les autres. Immigrée slovène, elle veut ouvrir sa propre boutique. Mariée à Stefan, elle a une vie plus agréable et plus riche culturellement que ses collègues. Enfin, Patty et Fay supervisent le rayon robes de cocktail. Patty s’ennuie dans son mariage. L’enfant désiré ne vient pas. Fay, trentenaire, enchaîne les fêtes et les liaisons sans lendemain. Jusqu’au jour où Magda lui présente Rudi. La force de cette comédie de mœurs réside dans la simplicité des dialogues et des situations. Ces femmes, collègues, rivales, parfois solidaires, ne sont jamais jugées. Elles existent tout simplement. Elles discutent tout simplement. Elles pleurent, elles aiment, tout simplement. En même temps, il y a un décalage dans le ton et les situations qu’elles vivent qui donne un éclairage acide sur leur condition. L’humour, l’humanité et une certaine solidarité féminine font bouger les lignes ! Un conte de Noël, une comédie pétillante et tourbillonnante, une vraie découverte en attendant la traduction des autres œuvres de Madeleine St John !

Lu et conseillé par :

  • Bibliothèque/Médiathèque municipale de Saint-Etienne (Tarentaize) à Saint-Etienne Cedex 1 Iris PETIT
  • Librairie Le Matoulu à Melle Lyse MENANTEAU