Le mirage de l’ailleurs

L’œil et l’imaginaire sans cesse aux aguets moissonnent des images et des mots. De l’Extrême-Orient russe, les carnets rapportés transportent le lecteur, véritable passager clandestin, vers la vastitude. Et les photos de Christian Garcin, sans légende, ouvrent au monde magique « du réel passé ».

Par DOMINIQUE PASCHAL, Pigiste ,

Connexion requise