Entretien avec MARTIN AMIS

Dénoncer la Shoah par le rire

Les bons romanciers osent tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît. Martin Amis en est la parfaite illustration. Celui-ci revient avec un nouveau roman subversif, en situant dans le camp d’Auschwitz une intrigue qui emprunte à la comédie de mœurs. Une satire au vitriol.

Par CHARLÈNE BUSALLI, Librairie du Tramway, Lyon

Connexion requise