Aux textes !

L’affaire est entendue : le grec et le latin sont des langues mortes, les études classiques ne mènent à rien, et la Grèce antique… c’est loin. Mais comment se fait-il qu’on y revienne sans cesse, à ce « miracle » grec ? À cette question, trois livres répondent, chacun à sa façon.

Par VALÉRIE WOSINSKI, Pigiste ,

Connexion requise