Entretien avec CLARA DUPONT-MONOD

Gros père

« Regardez comme je suis gros. Je marche voûté. Un pas, c’est une douleur qui grésille jusqu’en haut de ma cuisse. Je ne m’attarde jamais. Je dois laisser un endroit derrière moi, en rejoindre un autre que je n’aurai pas le temps d’apprivoiser. Je dois porter ce paquet énorme qui me ressemble. »

Par COLINE HUGEL, Librairie La Colline aux livres, Bergerac

Connexion requise