Entretien avec NATHALIE BAUER

Une génération perdue

Soixante millions de combattants, vingt millions de blessés, neuf millions de morts : une comptabilité surréaliste et indécente pour une guerre qui ne le fut pas moins. Nathalie Bauer réussit pourtant le tour de force d’écrire un roman plein de vie où la fraternité et l’amour remportent le combat contre la barbarie.

Par VÉRONIQUE MARCHAND, Librairie Le Failler, Rennes

Connexion requise