De l’égalité filles-garçons

Fille = garçon. Ce n’est pas une réalité. Aussi, en 2019, le sexisme existe toujours. Et ce, dès la maternelle ! (Au même titre d’ailleurs que les inégalités sociales.) Mais l’égalité filles/garçons, c’est pour quand ? Voici plusieurs références avec lesquelles on peut essayer de faire bouger les choses !

Par GAËLLE FARRE, Librairie Maupetit, Marseille

Accessible dès 4 ans, Les Filles/Les Garçons peuvent le faire… aussi ! est un livre à double entrée qui bouscule pas mal de poncifs de manière claire et simple. De multiples stéréotypes de genre sont énoncés et réfutés sur la page en face. Côté garçon, on peut ainsi trouver : « Tu peux aimer les costumes de pirate (…) ou préférer te déguiser en licorne enchantée avec des paillettes et une corne sur la tête. » Sophie Gourion cherche à déculpabiliser, à rassurer et c’est réussi : le ton est juste et on passe un bon moment avec les illustrations d’Isabelle Maroger, riches de clins d’œil au monde de l’enfance. Dans J’aimerais te parler d’elles, Sophie Carquain a choisi cinquante personnalités féminines des XXe et XXIe siècles qui se sont fait remarquer par leur audace et leur militantisme. Toutes ont fait entendre leur voix afin de faire reculer le patriarcat et avancer les droits des femmes dans le monde. On trouve par exemple Agatha Christie, Katherine Johnson et Gisèle Halimi, Ruby Bridges et Junko Tabei. L’auteure a mis en lumière leurs idées conductrices et Pauline Duhamel propose en face de chaque portrait une scénette du quotidien. Le ton est enlevé et humoristique, les illustrations font mouche : ce volume est original et rafraîchissant ! On trouve dans L’Égalité filles/garçons, Pas bête une trentaine de phrases et questions qui remettent en question le sujet des différences filles/garçons et les clichés qui sont associés à chacun des sexes. Les sujets abordés sont posés clairement et le ton percutant des auteures est bienvenu. Exemples : « Qui sont les plus intelligents : les filles ou les garçons ? », « Qui commande dans la famille ? » ou bien encore « Est-ce que je serai obligée d’avoir des enfants ? » ! À noter, les illustrations aux traits fins de Pascal Lemaître sont pleines d’humour et de nombreux encarts – « Le sais-tu ? », « Homme/Femme incroyable » – dynamisent les pages de ce volume qu’il faudrait pouvoir trouver dans toutes les bibliothèques d’école ! « Les filles ont mal au ventre quand on leur dit qu’elles ont été embauchées pour leur sourire et qu’on leur fait remarquer qu’elles sont belles avant de leur dire qu’elles sont intelligentes. » ou « Les filles ont mal au ventre quand les hommes ne comprennent pas ce que veut dire NON. » : ces deux extraits reflètent tout le militantisme de l’album Pourquoi les filles ont mal au ventre ? Les illustrations en bichromie de Geneviève Darling sont saisissantes et soulignent le propos de l’auteure qui est de dénoncer les situations sexistes que vivent les femmes au quotidien. À noter, l’illustratrice montre des femmes différentes les unes des autres – elles sont voilées, de couleur, sportives, hétéros ou lesbiennes, en tailleur ou en tee-shirt, tatouées ; elles sont aussi mamans et/ou manifestantes – il est salutaire de voir cette diversité représentée !

Voir la liste des dossiers

Lu et conseillé par :

  • Librairie Maupetit à Marseille Gaëlle FARRE
  • Librairie Elkar à Bayonne Cécile LAXALT
  • Librairie Le Grand Cercle à Éragny-sur-Oise Mélanie MIGNOT
  • Librairie Livres et vous à Ruffec Pauline FOUILLET
  • Librairie À titre d’aile à Lyon Valeria GUÉDRA
  • Librairie Mots et images à Guingamp Laetitia TOINEN
  • Librairie Prado Paradis à Marseille Carole CLAMENS
  • Librairie Récréalivres à Le Mans Hélène DESCHÈRE
  • Librairie de Paris à Saint-Étienne Virginie REINA
  • Librairie L'ATELIER à Saint-Mathurin-sur-Loire Isabelle LEMAISTRE
  • Librairie L'impromptu à Paris Jérémy DERNY
  • Librairie La Parenthèse à Liège (Belgique) Charline PEETERS
  • Librairie Coiffard à Nantes Caroline MÉNOURY