Et plus si affinités

L’anxiété sociale et ses manifestations sont déroutantes. L’une d’elles contraint l’enfant atteint à se taire en société. Ce phénomène porte le nom de « mutisme sélectif ».

Par AUDE MARZIN, Librairie Jeux lis là !, PARIS

Steffie est atteinte de ce trouble social qui est très handicapant. Ses parents ont divorcé quand elle avait 3 ans. Elle s’est tue vers 4 ans à l’école, puis face à toute personne qu’elle connaît peu. Sa mère n’acceptant pas cette maladie invisible, elle vit donc chez son père et sa belle-mère. Le frère de celle-ci lui a appris les rudiments de la langue des signes afin qu’elle puisse avoir le choix de son mode de communication. La rentrée approche et avec elle des changements majeurs : sa meilleure amie, Tem, son double, sa voix depuis leur plus tendre enfance, a changé d’établissement pour un lycée au niveau supérieur. Pour la première fois de sa vie, elle va devoir aller seule à l’école. Par ailleurs, elle a accepté de prendre des médicaments qui devraient l’aider à mieux gérer ses crises d’angoisse et ainsi à mieux communiquer avec les autres. En ce jour de rentrée scolaire, elle est invitée à se rendre dans le bureau du Proviseur qui veut lui présenter un nouvel élève, sourd. Dans son dossier scolaire, il est mentionné que Steffie connaît la langue des signes. Rhys et elle vont vite devenir inséparables et même un peu plus. Mais Steffie réussira-t-elle à tout surmonter ?

Lu et conseillé par :

  • Librairie Jeux lis là ! à PARIS Aude MARZIN